Martinique - Argentine en passant par Paris... + un petit tour au Chili !
  

Martinique - Argentine en passant par Paris... + un petit tour au Chili !

Buenos Aires, Argentine le 18/06/2013

 

 

 

Lundi 22 avril 2013, départ de Fort-de-France pour Paris où Christelle, Renaud et Côme nous attendent pour 3 jours dans la capitale !!! Merci les copains pour l’accueil !

 

Côme à bien grandi depuis notre dernier passage en décembre 2012. On vous laisse juger par vous même !

 

C’est toujours un plaisir de vous revoir. Nos longues discussions sur le balcon autour d’un verre de vin me réconcilient chaque fois un peu plus avec Paris !!! lol

Le 25 avril, c’est parti pour un long voyage de Paris à Barcelone puis à Rome pour arriver à Buenos Aires récupérer les heures de décalage horaires qu’on avait perdu 3 jours avant !

Retrouvailles avec la famille. On emménage chez l’abuelita Chichi, chez qui sera aux petits soins avec nous pendant tout notre séjour. On reprend nos petites habitudes de notre passage l’année dernière. Capoeira 3 fois par semaine avec le groupe Cordao de Ouro BA qui nous réintègre comme si on était jamais partis. Les cours et soirées de Tango, Salsa, Bachata dont l’offre ici est impressionnante.

Celles qui changent ici sont Magdalena et Guadalupe, les deux nièces de José qui grandissent à vue d’oeil.

Encore un mariage cette année, celui « del perro », Agustin et Agustina... original non ? a San Antonio de Areco où un passage à la Olla de Cobre qui fabrique LES meilleurs alfarores d’Argentine est indispensable (Alfarores : pour les non initiés c’est un banal petit gâteau fourré, deux biscuits autour de dulce de leche le tout enrobé de chocolat ou pas... Les Argentins sont totalement accros et attention à ceux qui mépriseraient cette spécialité locale.  José retrouve tous ses potes du lycée à cette occasion.

Et puis juste après l’anniversaire d’Elisa (la soeur de José) on part en bus Coche Cama jusqu’à Santiago de Chile avec un arrêt d’un jour et une nuit à Mendoza bien accueillis par des oncles, tantes et cousins éloignés de José. Les bus Coche Cama argentins sont super confortables, des sièges très larges, bien moelleux, qui s’inclinent presque à l’horizontale, avec un service de repas... la grande classe ! Seul hic, le passage de la frontière au milieu des Andes, très, très longue... on a quand même réussit à passer avec notre spiruline... ouf !

Si on va à Santiago ce n’est pas pour profiter du nuage de pollution qui se trouve coincé au dessus de la ville

mais pour rendre visite à Camilo et Luisa ainsi que rencontrer leur petite Léa née 8 mois auparavant et dont José est le parrain !

Julieta (la soeur de José) et son copain, « El Tucu » nous rejoignent pour ces 5 jours.

On découvre la nouvelle vie de Camilo et Luisa ici a Santiago. Camilo est un mexicain que José à rencontré à L’INSA à Toulouse il y a bien des années. Il faudrait bien des pages pour présenter Camilo et sa vie de globtrotter, alors si vous aimez l’art vous pouvez visiter la page de sa galerie d’art :

gko-gallery.com  ou voir la bande annonce du film en cours de production dont il est le co-directeur et co-producteur : http://www.indiegogo.com/projects/autrement-in-another-way

On visite aussi Valparaiso avec ses murs transformés en oeuvre d’art.

Cliquer ici pour voir toute les photos de Santiago et Valparaiso

Jeudi 23 Mai on quitte Santiago pour aller au Nord du Chili, dans le désert d’Atacama. Plus précisément à San Pedro de Atacama un village oasis au milieu du désert. Pour y aller on survol la cordillère des Andes, le spectacle est incroyable.

On y reste 6 jours. Comme bien des personnes rencontrées ici on aurait pu venir pour quelque jours et y rester peut être une année ! Mais on avait décidé de limiter dans le temps notre voyage au Chili pour profiter plus de la famille à Buenos Aires. Ca nous fait bizarre de devoir voyager comme ca, à devoir prévoir toutes les visites que l’on veut faire dans un temps limité... des vraies vacances !

C’est le coup de coeur pour les paysages magnifiques, impressionnants, imposants qui entourent San Pedro mais aussi pour les gens et l’ambiance qui règne dans le « vrai » village de San Pedro, en dehors des rues du centre historique converti en lieux uniquement touristique. Toutes les rues du centre n’hébergent que des restaurants, des hôtels, auberges ou des agences de voyage !

Du côté du « Pueblo artesano Atacameño » on trouve u nbon plan pour manger super bien, végétarien et pas cher, on rencontre des locaux et avont les infos sur la vie associative locale.

 

On visite « El valle de la Luna » avec ses paysages de sel et ses dunes de sable.

On loue des vélos et des planche de surf pour aller faire du Sandbording dans « la valle de la muerte ».

On part en excursion aux « lagunas altiplanicas », a couper le souffle!

« Au geysers del Tatio » où on arrive le matin à 6 heures, -12°C, on se les gèles mais ca vaut le coup !

Grâce à CouchSurfing on rencontre aussi Lautaro qui nous emmènera grimper dans les gorges de Toconão !!

Cliquer ici pour voir toute les photos de Atacama

Et puis après beaucoup d’hésitation entre aller à Uyuni en Bolivie et Salta en Argentine on prend la route pour Salta qui passe à un col à 5000m « El paso de Jama » où Nadia a bien cru que sa tête allait exploser.

La route jusqu’à Salta est magnifique et ce n’est qu’un avant-goût des paysages que l’on verra les 3 prochains jours lorsque l’on louera une voiture avec Martin et Ana (un couple Argentin de Bariloche) et Karim un franco-marocain pour parcourir la « Quebrada de las conchas » et la « quebrada de Cafayate ».

La Garganta del Diablo

El anfiteatro

El Sapo (le crapaud)

La llama que llama

 

Les couches de sédimentations multicolores de la Quebrada de las conchas

Le musée de la Pacha Mama

Les ruines de Quilmes

Les Cardones géants. Mais où est Nadia ?

 

La route 40 qui passe par la Quebrada de Cafayate, la quebrada de las flechas

Le parque Nacional de los Cardones

 

Cliquer ici pour voir toute les photos de Salta

Puis retour à Buenos Aires à temps pour l’anniversaire de l’abuelita Chichi qui fête ses 86 ans. Sa surpise ? Un de ses chanteurs préféré qui lui chante des chansons d’amour en la regardant dans les yeux... L’abuelita a trop kiffé !

On profite bien des 15 derniers jours à Buenos Aires toujours bien accueillis chez Chichi avant le retour en France !

Asados avec les amis, réunions familiales, et toujours notre planning Capoeira et danse super chargé !

On revoit Clarisse et Fred que nous avions rencontré au Cap vert, qui ont traversé l’Atlantique et qu’on avait retrouvé en Martinique.

Et aussi Darcho et Gise des argentins qu’on avait rencontré en Nouvelle Zélande qui ont maintenant un petit !

Cliquer ici pour voir toute les photos de Buenos Aires

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Argentine